Afterburn effect : Intox ou réalité ?

Vous avez déjà entendu parler de ce phénomène qui se produit lorsque le travail en cardio est intensif ? Nous allons détailler l’afterburn effect aujourd’hui.
09.05.2016

On ne va rien vous apprendre si on vous dit qu’il existe 2 types de cardio : le cardio basse intensité, et le cardio haute intensité. Le cardio basse intensité correspond à une activité telle que la natation, une course à pied, faire du vélo etc…  alors que le cardio haute intensité pourrait correspondre à un HIIT, un Tabata, une séance de RPM ou une course à pied fractionnée.

En d’autres termes, l’afterburn effect correspond au fait de brûler des graisses APRES que votre entrainement soit terminé. Cet effet ne peut se produire qu’avec un entrainement de type haute intensité. Si on cumule les graisses consommées durant le training ainsi qu’après, une séance haute intensité consomme plus de kcal qu’une séance de cardio « standard ». Voilà pourquoi on recommande de faire du cardio haute intensité pour perdre plus rapidement de gras.

Comment ça marche ?

Durant l’effort notre corps consomme de l’oxygène, plus les entrainements sont intensifs, plus votre respiration s’accélère, car votre corps a besoin de plus d’oxygène. Si l’entrainement est assez intense et que la durée est correcte, vous allez être en déficit d’oxygène. Ce déficit sera composé uniquement après la fin de l’entrainement. Cet effet est appelé la consommation d’oxygène post exercice intensif.

Une fois votre entrainement intense terminé, même si votre respiration revient à un rythme standard, la respiration cellulaire continue à pleine vitesse à l’intérieur de votre corps. La réparation des muscles, ainsi que les réserves en glycogènes et oxygènes sont en train de se refaire, l’élimination de l’acide lactique etc… c’est tout simplement le processus de récupération. C’est ce processus de réparation qui va demander à votre corps de l’énergie et donc va brûler  des calories, c’est pourquoi on parle d’afterburn effect.

Combien de temps peut-il durer ?

Plus votre entrainement sera intense, plus votre corps va mettre du temps à se reconstruire et donc vous allez brûler des graisses plus longtemps. Ce n’est pas la durée de votre entrainement, mais plutôt l’intensité qui va faire que l’effet durera longtemps ou pas. Gardez en tête que ce phénomène n’arrive qu’avec des entrainements intenses et non des entrainements basse intensité. D’une manière générale, on peut dire que l’afterburn effect peut durer jusqu’à 24h, voire 48h. Une chose est sûr,  c’est que c’est après les premières heures de votre entrainement que votre corps puisera encore de l’énergie.

Dois-je faire que des entrainements haute intensité ?

Voilà une bonne question ! On dit que les entrainements de type HIIT puisent plus de grâce alors pourquoi faire des trainings basse intensité ?

Votre corps n’est qu’une machine qui va s’adapter à ce qu’il subit. Comme pour la musculation, plus vous choquez les muscles, plus votre corps va développer les fibres pour répondre au besoin.

Si vous voulez continuellement progresser, il faut donc choquer le corps à chaque séance, et quoi de mieux que de varier un maximum vos trainings, le corps ne saura jamais à quoi s’attendre ! Un footing ? Une session de muscu ? Un training Tabata ?

Nous vous recommandons donc de varier un maximum vos entrainements. Ne faites pas trop de cardio car comme pour la musculation, votre corps va s’habituer et au lieu de brûler  les calories, il va en stocker dès que vous allez manger un peu de gras. Votre cardio brûlera toujours des calories, mais le corps se dira qu’il faut en stocker, étant donné qu’il va en perdre bientôt…

Que ce soit pour l’esthétique ou la santé, il est important de varier vos séances !

---------

Benoit Meissner


Qu’est-ce vous souhaiteriez améliorer dans cet article ?




Le contenu pourrait être...





Annuler

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?